Transformer un escalier béton brut en finition lisse et verni
escalier en béton lisse

Transformer un escalier béton brut en finition lisse et verni

Vous avez un escalier en béton brut et vous désirez le rendre lisse et verni ? Il existe environ quatre étapes pour rendre lisse et verni un escalier béton brut. Ces différentes étapes sont entre autres : la conception du support, le ponçage du béton, la finition des couches et enfin la finition. Notre blog bricolage vous donne la marche à suivre !

Préparation du support

Cette étape est la toute première des démarches à suivre pour bien lisser le béton. Elle consiste à préparer l’espace de travail, réaliser d’avance l’escalier à lisser car avant de prétendre rendre lisse et verni un escalier en béton brut, il faut obligatoirement que votre béton soit sec et date d’au moins de 3 semaines.

Ponçage du béton

La ponceuse à béton est constituée de nombreux disques spéciaux. Ces disques spéciaux sont spécialisés dans le ponçage des bétons. Il n’est pas trop commode de poncer avec du papier abrasif. En effet, utilisez un burin plat pour gratter les surépaisseur. Il faut rappeler que les burins plat sont utilisés généralement pour gratter tous les qualités de surépaisseur. Mais il est conseillé d’utiliser les ponceuses à béton pour ce type d’ouvrage.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de louer votre ponceuse accompagnée de son aspirateur à un prix forfaitaire (60 euros payable pour une journée dans la plupart des cas) ou d’en acheter. Elle se trouve dans tous les magasins de bricolage. Mais il faut toujours vérifier si les disques spéciaux qui accompagnent les ponceuses sont identiques : c’est capital. Dans le cas où vous n’avez pas d’argent pour vous approvisionner en ponceuse, vous pouvez acheter une pièce d’adaptation dans les magasins de bricolage. Cette pièce joue également le même rôle qu’une ponceuse, il suffit de la monter sur les meuleuses d’angle.

Lorsque le béton à poncer n’est pas de bonne qualité c’est à dire lorsque le béton n’a pas une bonne adhérence, il est recommandé d’avoir recours au PCI (primaire d’accrochage pour ciment).

Finition des couches

Pour réaliser la finition des couches il faut nécessairement se munir du technicoat qui est communément appelé  »pâte de ragréage murale  » et du ciment en poudre de couleur grise ou blanche ( vous pouvez opter pour une couleur de votre choix ).

Ensuite, on fait un mélange du technicoat et du ciment en poudre. Agitez le mélange issu de ces deux matériaux jusqu’à obtenir une pâte homogène et sans grumeaux. Appliquez ensuite directement cette pâte obtenue sur toute la surface de l’escalier brut à l’aide d’un couteau à enduire. Il faut noter que le technicoat est vendu sous forme d’une pâte liquide.

La finition

Pour réaliser la couche finale, il faut mélanger beaucoup de pâte pour la totalité de la surface. Plus le mélange appliqué est en couche épaisse, plus le lissage est bien réalisé. Et surtout, il faudrait nécessairement que vous veilliez à ce que l’enduit soit liquide. Car à l’état liquide, l’enduit est clair et contient un taux de ciment très négligeable. Et d’ailleurs la meilleure manière de rendre l’enduit liquide et clair

est de réaliser un dosage du technicoat et du ciment. Vous pouvez par exemple établir le dosage avec un verre de pâte de technicoat et un verre de ciment en poudre.

Pour avoir un bon résultat à la fin de l’opération, il faut nécessairement que la dernière couche soit poncée à l’aide d’un abrasif très fin. Le rôle joué par l’abrasif fin dans ce cas est d’enlever tous les traces qui pourraient

persister pour rendre moins joli le lissage de l’escalier.

En réalité, la transformation d’un escalier béton brut est un travail de professionnel. Elle se déroule selon les étapes mentionnées et requiert généralement quelques jours de chantier. Le lissage d’un escalier se fait lorsque celui est sec et permet de donner un aspect attrayant à l’escalier en béton brut.

Partagez :FacebookTwitter
Ecrit par
Pierre

Pierre

Salut à tous ! Je suis Pierre, j'ai 63 ans et je suis "bricoleur de passion", presque depuis que j'ai l'âge de tenir un marteau :D. Année après année, j'ai appris à perfectionner ma technique sur le tas et grâce à d'autres bricoleurs comme moi. Mais j'ai parfois eu du mal à trouver l'info sur internet. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas lancer moi-même mon propre site ?

Mon objectif, c'est simplement de partager avec vous une bonne partie de tout ce que j'ai appris pour vous aider dans vos travaux de bricolage. Dans ce blog, je parle aussi de tout ce qui compose notre quotidien, de l'entretien de notre chez nous à celui de la voiture, de ses outils ou encore aux façons d'engager des travaux avec un pro... Je ne prétends pas avoir la science infuse, alors soyez indulgent(e) si votre technique diffère de la mienne. Je suis au contraire ouvert à la discussion ! Merci de me lire et à très vite sur le blog.

A noter

Gobricoleur est un blog indépendant. Les propos tenus sur ce site ne représentent que l’opinion de leur auteur et n’engagent pas une quelconque société.