Comment faire des joints de faïence ?
Comment faire des joints de faience ?

Comment faire des joints de faïence ?

La plupart des bricoleurs n’ont pas la maîtrise de la réalisation des joints de faïence. Certains bricoleurs ont du mal à bien à appliquer la pâte tandis que d’autres ne savent même pas du tout comment faire la préparation de cette pâte. Pour cela, découvrez donc les meilleurs étapes à suivre pour bien réussir la préparation de la pâte des joints de faïence et son application. Cet article vous est proposé par le blog bricolage.

Il existe plusieurs étapes à suivre pour fabriquer un joint de faïence. Ces différentes étapes sont : la préparation de la pâte de joint de faïence, le chargement de ces joints, le nettoyage de ces joints et leur ajustement si possible.


Préparation de la pâte de joint de faïence

La toute première des étapes à laquelle il faut penser est la préparation de la pâte des joints de faïence. En effet, la pâte des joints est semblable à une crème fraîche. Et il faut surtout veiller à ce que cette pâte soit épaisse. Plus la pâte est épaisse plus les joints seront larges. En plus, il faudrait également que cette pâte soit homogène et sans grumeaux.

Lorsque les carreaux utilisés sont très absorbants, la pâte des joints obtenue est souvent liquide et présente l’aspect exigé (l’aspect normal de la pâte) surtout lorsque le mélange effectué renferme du ciment. Le ciment le plus utilisé est celui de couleur blanche accompagnée des produits commerciaux. Il faut rappeler que les produits commerciaux jouent dans ce cas, un rôle très capital et irremplaçable. Ils assurent le respect du dosage d’eau en veillant à ce que le joints ne deviennent pas poreux par excès d’eau dans la préparation.


Chargement des joints de faïence

Après avoir préparé la pâte, il faut ensuite l’utiliser pour badigeonner la faïence à l’aide d’une petite taloche en caoutchouc ou d’une raclette. Il est nécessaire d’insister sur les joints afin de permettre aux produits commerciaux de bien pénétrer dans la faïence.

Le chargement de la faïence est plus facile lorsqu’il est effectué suivant leur diagonale. Mais faîtes très attention lorsque vous utilisez du ciment pour le chargement. Il est conseillé de faire de petites portion car le ciment se durcit plus vite lorsque les portions sont de quantité.

Pour éviter le gaspillage, il faut bien faire le remplissage de la faïence au premier passage car sa récupération n’est pas possible.

Pierre de Gobricoleur

Le nettoyage

Le nettoyage est une étape très importante, sans laquelle tout le travail que vous allez réaliser ne donnerait pas le résultat efficace attendu. Peu importe le matériel utilisé, l’étape de nettoyage n’est jamais à léser. En effet, la durée de nettoyage n’est pas standard, elle est variable et évolue en fonction de la composition de la faïence. Pour les carreaux très absorbants, il est conseillé de passer directement à l’étape de nettoyage dans les quelques minutes à suivre. Par contre, pour ceux non absorbants, il est exigé d’attendre au moins 20 voire même 30 minutes avant de commencer à nettoyer. Mais au cas où vous constatez que la pâte commence à se solidifier, passez directement au nettoyage.


Ajustement des joints

Parfois il arrive qu’on rencontre des carreaux de sol très creux. Étant un professionnel et maître de son domaine, on ne devrait pas laisser ces carreaux creux rendre moins attrayant notre travail abattu. Il est donc nécessaire d’en trouver une solution idoine. D’où l’intérêt de cette étape. Pour se faire, il est strictement proscrit de lisser les fuites des joints de faïence. Lorsque vous disposez du ciment dans vos matériaux de travail, essayez toujours d’égaliser les joints en vous servant d’un morceau de bois ou d’une cale en PVC ou encore tout objet de votre choix.

L’essentiel est que les joints disposent la même taille. Et il est surtout conseillé d’adopter des cales très épaisses pour éviter que la cale opté entre dans le joint. Il faut toujours veiller à l’équilibre de la hauteur du joint. Par ailleurs, l’usage de cale pour égaliser les joints n’est pas obligatoire lorsque vous préférez les produits commerciaux. Il suffit de passer une éponge à plusieurs reprises sur la même partie du joint mais pas plus que 3 ou 4 fois et rincer à chaque fois que vous passez l’éponge en vue d’éviter de trop crever les joints. Après cela, attendez quelques minutes pour que les joints se sèchent et à l’aide d’un chiffon entamez les dépoussiérages.

En résumé, la réalisation des joints de faïence est un travail délicat et nécessite un certain expertise dans le domaine. Lorsque le professionnel réussit bien son œuvre, le résultat attendu est exhaustif. La réalisation de bon joint de faïence se résume à la réussite de la préparation de la pâte et à la bonne maitrise du remplissage de ces joints.

Partagez :FacebookTwitter
Ecrit par
Pierre

Pierre

Salut à tous ! Je suis Pierre, j'ai 63 ans et je suis "bricoleur de passion", presque depuis que j'ai l'âge de tenir un marteau :D. Année après année, j'ai appris à perfectionner ma technique sur le tas et grâce à d'autres bricoleurs comme moi. Mais j'ai parfois eu du mal à trouver l'info sur internet. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas lancer moi-même mon propre site ?

Mon objectif, c'est simplement de partager avec vous une bonne partie de tout ce que j'ai appris pour vous aider dans vos travaux de bricolage. Dans ce blog, je parle aussi de tout ce qui compose notre quotidien, de l'entretien de notre chez nous à celui de la voiture, de ses outils ou encore aux façons d'engager des travaux avec un pro... Je ne prétends pas avoir la science infuse, alors soyez indulgent(e) si votre technique diffère de la mienne. Je suis au contraire ouvert à la discussion ! Merci de me lire et à très vite sur le blog.

A noter

Gobricoleur est un blog indépendant. Les propos tenus sur ce site ne représentent que l’opinion de leur auteur et n’engagent pas une quelconque société.