Quels isolants sous toiture privilégier ?
Quel isolant sous toiture ?

Quels isolants sous toiture privilégier ?

Pour l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un logement, l’un des travaux prioritaires c’est l’isolation sous toiture. D’une part les travaux sont rapides. D’autre part l’isolation sous toiture améliore le confort du logement en toute saison surtout lorsque l’isolant est bien choisi. Quels isolants sous toiture privilégier donc ? Cet article du blog bricolage dresse pour vous la liste des isolants ayant une bonne efficacité thermique.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un matériau de construction isolant prisé en écoconstruction. Elle est fabriquée à partir d’environ 85 % de journaux recyclés ; les 15 % restants étant un additif ignifugeant comme l’acide borique ou un mélange de sel d’ammonium ignifugeant et de produits fongistatiques et biocides.

Écologique, ce matériau d’une grande longévité, doté d’une très bonne inertie thermique et offrant une très bonne isolation acoustique, est efficace comme isolant sous toiture car adapté aux espaces creux. Elle est disponible sur le marché en panneaux, en vrac ou rouleaux à un prix abordable. Plus d’infos ici.

La laine de roche

La laine de roche parfois appeléelaine de pierre est issue d’un matériau naturel, le basalte, né de l’activité volcanique et transformé par l’homme. En bâtiment elle est utilisée comme isolant thermique, phonique et absorbant acoustique. Son processus de fabrication consiste à faire fondre et à fibrer la roche, jusqu’à obtention d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air.

La laine de roche se présente sous de nombreuses formes : flocons, rouleaux, panneaux semi-rigides et rigides, nus et revêtus, panneaux mono et double densité…

Ainsi la laine de roche se trouve être le matériau le plus utilisé pour l’isolation sous toiture. La principale raison étant en effet que, comme la laine de verre, son pouvoir isolant est important. La laine de roche permet d’atteindre, pour une épaisseur de 10 cm – une résistance thermique de 2,4 à 2,08 m² K./W.

La laine de bois

La laine de bois est une laine minérale, au même que la laine de verre ou la laine de roche. Composé de bois recyclé, les propriétés naturelles du bois en font un excellent isolant thermique et phonique, idéal pour isoler murs, toits entre chevrons ou en caisson.

L’avantage de la laine de bois est qu’elle est constituée d’une matière première renouvelable, le bilan carbone de cet isolant est donc excellent, tout en offrant d’excellentes performances thermiques.

En outre, la laine de bois a la particularité d’être un des meilleurs isolants contre la chaleur en été, en faisant l’un des matériaux isolant de prédilection pour les climats chauds et tropicaux. Cet article illustre bien les besoins spécifiques en isolation dans les Dom-Tom.

La laine de mouton

Un autre isolant qu’on peut privilégier sous toiture c’est la laine de mouton. C’est un produit isolant issu de matières premières de nature et de qualité variables. Elle peut être brute ou manufacturée.

Dans ce cas, on y ajoute jusqu’à 25 % de fibres synthétiques pour assurer la cohésion des panneaux ou rouleaux. Elle est utilisée pour l’isolation thermique comme pour l’isolation acoustique du bâtiment. Elle peut donc servir comme isolant sous toit.

Le polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé est un matériau généralement de couleur bleue utilisé dans le domaine de la construction. C’est un isolant thermique qui se présente sous forme de mousse plastique rigide, proposé en plaques de faibles épaisseurs. Sa pose est réalisée par collage avec du mortier colle, ou par fixation à l’aide de chevilles

Ce matériau est composé de pétrole brut et d’une mousse obtenue à partir d’un mélange de polystyrène et de gaz. Sa composition fait du polystyrène extrudé un matériau très léger, de 30 à 40 kg/m3, tout en étant très dense. On l’utilise en fonction des épaisseurs pour des combles perdus ou les sous toitures.

Le polystyrène expansé

C’est un isolant fabriqué également à base de pétrole brutcomme le polystyrène extrudé. Son processus de fabrication consiste à lier entre elles une multitude de billes par compression lors d’un moulage qui emprisonne l’air sec immobile. Il est imperméable, léger et fait l’objet d’une résistance mécanique élevée.

L’isolation sous toiture est donc idéale avec cet autre polystyrène lorsqu’il y’a de la place pour le poser, car il se présente sous forme de panneaux. Malgré son dégagement toxique en cas d’incendie, cet isolant est facile à travailler et est disponible à des prix avantageux (environ 20 euros au m2 hors placement).

La laine minérale soufflée

La laine minérale est composée de fils filés de verre fondu (laine de verre) ou de roche fondue (laine de roche). Elle peut être produite à base de calcaire, soude, sable …Ces fils sont joints d’une manière spéciale de sorte qu’une structure laineuse se forme. Ensuite, la laine peut être comprimée en panneaux ou matelas qui servent d’isolants.

La laine en vrac est surtout appropriée à être soufflée dans des cavités comme des murs creux, les sous toits. À l’aide d’une machine à souffler (une cardeuse) la laine minérale est projetée dans le sous toit de manière homogène, rapide et efficace. Sa projection homogène supprime les ponts thermiques et garantit une très bonne qualité de l’isolation.

La laine de verre

La laine de verre est un matériau obtenu par fusion, centrifugation et soufflage de verre de récupération jusqu’à formation d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air. Cet isolant naturel est un des matériaux les plus utilisés dans les maisons.

La laine de verre se trouve très efficace pour l’isolation thermique et acoustique par l’intérieur de la maison. Son application la plus fréquente est l’isolation de sous toits, de murs intérieurs et des planchers en parquet.

La laine de verre est utilisée généralement pour l’isolation par l’intérieur parce que ce matériau perd rapidement sa valeur d’isolation lorsqu’il entre en contact avec la vapeur. C’est donc un isolant sous toiture à privilégier.

Autant d’isolants et bien d’autres sont donc à privilégier sous toiture.

Partagez :FacebookTwitter
Ecrit par
Pierre

Pierre

Salut à tous ! Je suis Pierre, j'ai 63 ans et je suis "bricoleur de passion", presque depuis que j'ai l'âge de tenir un marteau :D. Année après année, j'ai appris à perfectionner ma technique sur le tas et grâce à d'autres bricoleurs comme moi. Mais j'ai parfois eu du mal à trouver l'info sur internet. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas lancer moi-même mon propre site ?

Mon objectif, c'est simplement de partager avec vous une bonne partie de tout ce que j'ai appris pour vous aider dans vos travaux de bricolage. Dans ce blog, je parle aussi de tout ce qui compose notre quotidien, de l'entretien de notre chez nous à celui de la voiture, de ses outils ou encore aux façons d'engager des travaux avec un pro... Je ne prétends pas avoir la science infuse, alors soyez indulgent(e) si votre technique diffère de la mienne. Je suis au contraire ouvert à la discussion ! Merci de me lire et à très vite sur le blog.

A noter

Gobricoleur est un blog indépendant. Les propos tenus sur ce site ne représentent que l’opinion de leur auteur et n’engagent pas une quelconque société.